06 mars 2015

La théorie de l'aimant ou mon espace vital

Aujourd'hui, on va faire un peu de philosophie (noooon ne fuyez paaaaaaas !!!) et parler d'humeur aussi. Connaissez-vous la théorie de l'aimant ? Je ne pense pas car c'est une expression qui m'est venue à l'esprit pour résumer certaines situations.





De quoi s'agit-il ? Eh bien c'est tout bête. Par la théorie de l'aimant, je qualifie ce fait que vous avez très certainement déjà constaté et même vécu (oui oui vécu !) que votre personne attire inexorablement une autre personne. Mais une attirance que vous n'avez pas provoquée, ni demandée et surtout ne voulez pas ! Pour faire plus simple, la théorie de l'aimant, c'est lorsque qu'un "chieur" (cela pourrait  très bien être une chieuse aussi hein mais pour faire simple, on garde le chieur) entre dans votre espace vital sans que vous l'en ayez invité. Vous voyez mieux ce que je veux dire ?

Je vais vous donner quelques exemples concrets. Donc voici quelques situations pour vous expliquer plus précisément ma pensée :

1. Lorsque tu es assise, seule ou quasi seule dans un wagon, et que le chieur qui pue de la gueule (oui sinon c'est pas drôle) vient forcément (oui fooorcément !) s'asseoir en face de toi et te polluer l'air. Non mais franchement chieur, tu te sentais si seul que ça qu'il fallait que tu te colles pile poil en face de mon nez ?!?! Tu pouvais pas prendre une autre place pour toi aussi profiter de ta solitude tranquillement ?

2. Lorsque tu attends tranquillement ton train sur le quai (eh oui encore le train...) et que le chieur passe tellement près de toi qu'il te frôle les cheveux et fait limite tomber ton sac à main. Là tu regardes autour de toi et t'avais bien au moins 2 mètres d'espace vital tout autour de toi... Dis-moi le chieur, tu te prends pour un ours pour te frotter comme ça aux autres et marquer ton territoire ?

3. Au cinéma à la 1ère séance du dimanche matin pour regarder ton film pénard, dans la salle quasi vide, LE chieur vient s'assoeir à un siège de toi. Tu fais le tour de la salle, oui oui il y avait bien tout pleeeinn de sièges libres ailleurs et loin de toi ! Et vu que c'est le petit matin, le chieur a encore la goutte au nez et renifle toutes les 2 secondes. T'as qu'une envie, lui éclater la tête sur le siège de devant, grrrrrr !





4. Lorsque tu marches tranquillement sur un trottoir, qu'il n'y a personne autour de toi à part le chieur qui arrive en face de toi et qui ne peut pas faire autrement que de te foncer dedans, quitte à te bousculer sur la vitrine d'à côté ! Non mais quel connard ce chieur !

5. Quand tu es à la caisse d'un magasin, le chieur te colle tellement de près que tu sens son souffle fétide sur ton oreille. Pas le choix, un coup de sac dans le ventre pour remettre de la distance, non mais !

6. Toujours à la caisse d'un magasin, le chieur est pressé que ce soit à son tour. A peine le caissier te donne-t-il le total à payer que le chieur pose déjà ses articles sur le tapis en te poussant au passage. C'est bon ? Tu veux peut-être payer à ma place le chieur ?





7. Ton collègue chieur qui ne peut s'empêcher de te parler à 2cm du visage, tellement près que tu verrais limite ce qu'il a dans les narines. Et pour couronner le tout, son haleine sent fort le café (je ne bois pas de café...), beurk ! Mais garde tes distances enfin !





Ce sont des exemples parmi tant d'autres qui me mettent hors de moi. Je ne sais pas vous mes chouquet's, mais j'ai besoin d'avoir un minimum d'espace, je n'aime pas qu'on me colle, j'aime encore moins qu'on me touche, je me sens agressée, étouffée. C'est dérangeant, et puis perso, je trouve que cela ne se fait pas tout simplement ! 

Je ne sais pas si cela vient de ma culture asiatique ou pas, mais perso, je ne me vois pas coller les gens, je ne le ferais à personne. Certes quand on n'a pas le choix, genre dans un concert, forcément on est tous collés. Mais quand tu es dans un lieu public, où tu as largement l'espace de prendre tes distances, pourquoi ne pas le faire et laisser les autres tranquilles ?





Du coup, à chaque fois, je me demande pourquoi les gens sont si attirés par les autres. Besoin de compagnie ? Ou bien la théorie de l'aimant existerait-elle vraiment ? Avis aux scientifiques, si vous avez envie de répondre à cette question, faites-vous plaisir !



Avez-vous déjà vécu ce genre de scène ?
Quel est le chieur qui vous énerve ?

Faites moi part de vos expériences
sur la théorie de l'aimant !


(^__^)

16 commentaires:

  1. Idem Lâm, moi aussi jai un chieur qui rôde autour de moi ! Enfin, une chieuse plutôt ! Une fille qui veut toujours savoir ce que je fais, ce que je révise, et comment ! Et qui veux etre absolument amie avec moi... Help ^^
    Et l'autre chier est n ec du metro qui prend tjs le train en meme tempsue moi les matin et qui fait expres dee mettre devant moi alors qu'il y a de la place partout ailleurs!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Roooo la la mais y'a vraiment des chieurs et des chieuses partout !!!

      Supprimer
  2. ah ben ça rassure, il n'y a pas qu'à moi que ça arrive. La dernière fois au ciné avec mes enfants, toute la salle était vide, mais non, deux emmerdeuses viennent se coller à nos sièges et le comble pour manger du pop corn et secouer le sac de bonbons tout le long!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh la la que je compatis ! Je ne supporte pas les gens qui mangent et font du bruit au cinéma !

      Supprimer
    2. et ben moi non plus j'aime pas, c'était un calvaire! Bref, ton article m'a qd même bien fait rire parce qu'en fait, ça arrive à tout le monde même si on pense que ça ne tombe que sur nous

      Supprimer
    3. Oui on vit toutes et tous les mêmes choses mais ça fait tellement bien de d'en parler !

      Supprimer
  3. ha oui ses gens là se disent 'tactilent' il faut qu'ils soient le plus proche de vous, a toucher etc... je supporte pas du tout !!
    Mais je leur fais la remarque (je me gene plus du tout)... leur réponse :
    oh pardon hein... suis tactile et j'aime le contact... faut me comprendre...

    et moi je répond direct :
    je suis pas tactile, j'ai horreur que l'on me touche ou que l'on me parle dans ma bulle d'espace vitale.... il faut ME comprendre aussi... je tactile pas moi.... nameho !!

    ce qui m'enerve le plus encore, se sont les nanas... qui se permette de tactiler mon homme.... là je remet direct en place !! Je prend plus de pincettes du tout... a 42 ans.. je supporte plus le 'collage tactile' des gens.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quoi ? Des nanas qui te tactilent ton homme ? Oh alors là, j'aurais aussi sorti les crocs !!! Nan mais !!!

      Supprimer
  4. Non, cela ne vient pas de ta culture asiatique, j'ai horreur que l'on me colle aussi. Mon grand-père dit toujours qu'il y a la moitié du monde pour faire chier l'autre : je crois qu'il a raison !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'adhère à 2000%, ton grand-père avait bien raison oui !

      Supprimer
  5. Ton article m'a fait sourire mais me rassure , je ne suis pas la seule à trouver bizarre les gens qui te collent , en caisse ....aussi à coup de caddie dans les jambes !! bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour les coups de caddie dans les jambes, je suis aussi vache, je fille un coup de fesse dans le caddie, comme ça il ou elle se reprend la barre de la poignée dans le ventre ! Et bim !

      Supprimer
  6. Je me retrouve pas mal et justement l'un de ces chieurs m'a dit : Mais vous les asiatiques vous êtes comme ça c'est dans votre culture. Peut être MEC mais t'as pas à me faire la morale, alors casse toi au lieu de me prendre la tête. Le mec il avait insulté les Cambodgiens qui étaient les plus fermés blablabla.... ROLALA j'avais envie de lui coller une bugne dans la tronche.
    Ce chieur là c'était Celui qui vient t'aborder dans un bar (et encore à l'extérieur, avec ton groupe de potes bien fermé tranquille personne ne peut y entrer tu vois) qui m'a TOUCHE l'écharpe, j'ai rien dit jusqu'à que je lui dise : Arrêtez de me toucher, je vous connais pas, merci. Le mec il est parti dans un débat tout seul blablablaaaaaaaa tous les asiat, t'es condescendante blablablaaaaaaaaa c'est moi qui étais irrespectueuse de lui avoir dit ça et pas lui de m'avoir touché ôO Mais où sommes-nous MERDE?!!!!!!!

    Alors ceux dans le métro je leur pardonne un peu plus, certes ils te collent & tout mais s'ils me parlent pas ça va mieux. Là je refile des gros coups de sac au moins j'ai ça qui peut encore me sauver.

    Y en a qui ont besoin de ça et je les comprends pas, qu'ils gardent leur mains, pieds, jambes, tête hors de ma zone vitale... Et ceux qui te répliquent que c'est nous qui ne sommes pas normales j'ai envie de les gifler et là on va voir ce que c'est que le contact physique mon gars avec une baffe dans ta tronche et un low kick où il faut.

    (Oops pardon j'ai vidé mon sac :p)

    Allez courage ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mdrrrrr j'ai trop adoré ! Mais comme quoi on a besoin de vider notre sac de temps en temps parce que ces chieurs sont VRAIMENT des chieurs sinon on n'en parlerait même pas ! Comme tu dis, ils ont besoin de coller, toucher mais qu'ils aillent toucher celles et ceux qui le veulent bien ! Puis pour ceux qui nous font la morale, t'es bizarre ceci celà, non je suis pas bizarre, c'est toi qu'es bizarre de coller les autres alors qu'on t'a rien demandé, pfouuuuuu mazette y'a vraiment des baffes qui se perdent !!!

      Supprimer
  7. alàlàlàlà ça me rassure tout ça, pas d'inquiétude asiatique ou non, nous y avons toutes droit, et que ce soit sur Paris ou plus au sud..
    Ici j'en ai eu des pots de colle, au point que je deviens méchante, par contre je ne leur parle pas.... j'agit, discrètement mais volontairement, tu as ton sac de cours sur l'épaule et hop dans un mouvement digne d'un film 3D tu décile ton sac de l'épaule avec un peu d'élan pour lui donner du poids quand il ira atteindre le sol lourdement .... sur le pied.... tu décroche un sourire Oups ^^(connard) c'est lourd... en général il régule en se frottant le pied (j'avoue mes sacs sont toujours trop lourdement remplis... et jetais pour les rares fois où j'ai posé ...sans élan.. mon sac sur le pied que ça fait pas du bien... ^^
    Quand ils sont trop près, je parle fort 'et je leur fait remarquer qu'ils pourraient s'éloigner.
    J'ai même eu le frotteur du metéro, moi assise seule allant travailler 7h du mat, l'autre con, qui vient s'assoir à deux sièges de moi, puis un siège puis contre moi en frottant cses fesses.... je me suis levée, et à l'autre bout de la rame je me suis assise entre deux mecs costards.... qui eux aussi allaient bosser... l'autre gas est venu m'insulter et quand les deux mecs m'ont demandé pourquoi, je leur sis répondu il tenter de me faire des attouchements, l'autre con est sorti en vociférant et les deux mecs se sont fait tout petit..... merci les gas mais j'aurais apprécié un brin de soutien....
    Et puis au final, j'ai trouvé la parade dans le métro, le crochet, oui ce petit bout de fer inoffensif qui fait grand mère, on te laisse tranquille pour deux raisons, déjà tu passe pour un ovni tout droit sorti du passé.... et le crochet parait fortement dangereux, et puis si il s'assoie trop près, impossible de crocheter, mais par contre les coups de coudes j'en donne (pourtant inutile... crocheter ce sont les poignets qui travaillent sauf quand on me colle de trop près où là c'est les coudes..... et comme par magie j'ai droit à de l'espace vital, le tout en adressant mon regard 'oups' qui en fait veux dire 'alors couillon tu crois que je t'ai pas vu venir'... et si besoin, un coup de crochet dans les cotes, ça doit pas faire du bien. Bon au final, ça m'attire plutôt de la sympathie dans le métro, les femmes étant curieuses de savoir ce que je fais et quelques mecs me posant la question (mais les cons non... je devient soudainement totalement inintéressante..... et puis comme je dois parfois compter quand ils me posent une question je me met à compter à haute voix pour signifier que je suis occupée à compter
    Mais j'avoue personne dans mon espace vital sans y être invité. ... c'est sacré et à respecter sous peine de me voir me mettre dans une colère noire

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ma Vikie ! J'ai adoré le coup du crochet ! Mais c'est vrai qu'on outil à la main, ça doit faire peur déjà. Raaaa la la quand même hein, qu'est ce qu'on ne doit pas faire pour être tranquille !

      Supprimer