05 mai 2015

Eponge make up, la battle : Beauty Blender, Shu Uemura, Kiko et Claire's

Vous êtes plusieurs à m'avoir demandée si l'éponge Beauty Blender The Original était vraiment mieux que toutes les autres éponges à make up de ce type. Alors j'ai décidé de vous faire un petit comparatif des éponges que j'ai essayées jusqu'ici afin que vous puissiez vous faire votre avis et acheter votre éponge en conséquence.

J'ai donc testé 5 éponges :
- l'originale Beauty Blender,
- l'éponge de Shu Uemura vendue avec son fond de teint The Lightbulg
- la Blending Sponge de Claire's dans se version visage et sa version mini spéciale zone du regard
- et aussi la Make Up Blender de Kiko (qui ne figure pas sur la photo car j'ai du la jeter après de longs mois de bons et loyaux services).

Commençons donc cet article comparatif dans l'ordre de mes découvertes.


KIKO - Make Up Blender

Je l'ai découverte pendant les soldes d'été 2013 et l'avais achetée au prix de 2.90 € au lieu de 5.90 €. Sa couleur bleu turquoise lui donne une allure assez rigolote. C'est ma 1ère éponge, aussi je n'avais aucun point de comparaison avec d'autres mais elle a totalement changé ma vision de l'application du fond de teint fluide. Avant d'avoir une éponge, j'appliquais le fond de teint au doigt. Je trouve que cette éponge répartit mieux la matière sur le visage, il n'y a aucune démarcation de produit. Sa matière donne en rendu uniforme et contrairement à ce que je pouvais penser, l'éponge n'absorbe pas tout le fond de teint. Je le dépose sur le côté arrondi et elle le restitue bien sur le visage. La pointe permet normalement de travailler sous l'oeil (pour camoufler les cernes par exemple) ou les commissures du nez, mais sincèrement je n'utilise jamais ce côté de l'éponge, le côté arrondi me suffit amplement. Elle se lave également facilement avec un savon doux solide ou liquide, sans dégorger au niveau de sa couleur, par contre je n'arrive jamais à faire sortir tout le fond de teint, il en reste toujours au centre de l'éponge. Elle est elle-même assez solide car elle a commencé à s'effriter seulement au bout de 3 mois d'utilisation à raison de 6 utilisations par semaine en moyenne.

En résumé : un bon rapport qualité/prix.




SHU UEMURA - Eponge The Lightbulb

Cette éponge est vendue avec le fond de teint The Lightbulb, sa forme et sa matière ont donc été étudiées pour ce fond de teint. Elle a des courbes plus marquées que la Kiko et de ce fait, tient mieux en main. Je l'ai également trouvée plus ferme grâce des alvéoles plus fines. Il faut savoir que les éponges The Lightbulb sont toutes finies à la main ! Un vrai travail d'orfèvre ! Tout comme la Kiko, elle ne boit pas trop le fond de teint et le restitue bien sur le visage. Le rendu est plus travaillé, plus fin qu'avec la Make Up Blender de Kiko. Elle est également beaucoup plus résistante car, à ce jour et après 4 mois d'utilisation et autant de lavages, elle est toujours impeccable ! Niveau lavage, même problème que pour la Kiko, il reste toujours du fond de teint au centre. Et autre petit hic, elle ne se vend pas seule... Le duo fond de teint / éponge coûte 52 €. Vous pouvez d'ailleurs (re)lire mon article sur ce duo The Lightbulb ici.

En résumé : une éponge chouchou que j'aimerais pouvoir acheter seule.





BEAUTY BLENDER THE ORIGINAL

Reçue dans la Birchbox de février, c'est la 1ère éponge à make up du marché, l'originale comme se plaît à dire la marque. Ici, c'est la version avec son savon doux vendue au prix de 30 €. Sa forme "goutte" se démarque des autres éponges et personnellement je préfère la forme courbe de la Kiko ou de la Shu Uemura qui permet une meilleure prise en main. La mousse de la Beauty Blender est extrêmement souple par rapport aux autres éponges et j'avoue que cela m'a un peu déroutée au début. Mais cette souplesse renferme en fait un petit côté ingénieux. En effet, la mousse très aérienne de cette éponge capte le fond de teint pour mieux le répartir sur le visage, le rendu est plus diffus, plus naturel, presque comme une seconde peau. Elle permet ainsi d'utiliser également moins de fond de teint donc une économie de ce côté là. Cela fait presque un mois que je la teste et en effet, quand je reviens à mon éponge Shu Uemura, je vois une différence, légère certes car la Shu Uemura est géniale aussi, mais une différence tout de même. Par contre ce manque de fermeté à la prise en main me perturbe, du coup j'ai peur qu'elle s'abîme vite. L'éponge seule coûte 17 € et la version avec savon 30 € (ce n'est pas donné pour un savon...). Maintenant, le savon associé est-il indispensable ? Non, un autre savon doux fera l'affaire. Niveau lavage, rien à redire, elle se lave très facilement, il ne reste aucune trace de fond de teint, par contre elle dégorge au 1er lavage.

En résumé : une éponge parfaite pour celles qui veulent un effet seconde peau ultra naturel. 





CLAIRE'S - Blending Sponge

Même si j'avais déjà 2 bêtes d'éponge (Shu Uemura et Beauty Blender), lorsque j'ai vu cette éponge Claire's bariolée façon berlingot fraise/vanille, je n'ai pas résisté. C'est exactement la même forme que celle de Kiko dans un look plus fun. Elle est en revanche beaucoup plus ferme, la plus ferme parmi les 4 testées. Elle remplit également bien son job car elle répartit bien le fond de teint sur le visage, même si le rendu n'est pas aussi fin que la Shu Uemura ou la Beauty Blender. Mais pour 4.90 €, on ne peut pas avoir une qualité aussi professionnelle que celle de Shu Uemura ou Beauty Blender. Egalement, il est encore trop tôt pour vous parler de sa longévité car je n'ai pu la tester que 5/6 fois pour l'instant. Question lavage, même problème que pour Kiko et Shu Uemura et je pense vraiment que la souplesse et l'aération même de l'éponge y sont pour beaucoup. Difficile de la débarrasser entièrement du fond de teint.

Résumé : une bonne éponge pour les petits budgets.




CLAIRE'S - Blending Sponge spécial regard

3 petits oeufs trop mignons, également dénichés chez Claires' pour 5.90 €, adaptés à la zone du regard. Bon là par contre j'avoue, c'est clairement un gadget car les oeufs, enfin ces mini éponges sont trop petites pour pouvoir bien les tenir, du coup il m'arrive souvent de les laisser s'échapper des doigts et elles se retrouvent par terre avec du fond de teint et d'autres poussières au sol... Trop fermes pour la zone du regard donc pas forcément très agréables à utiliser. Et le rendu vraiment moyen. Donc si vous les voyez, passez votre chemin. Pour la zone du regard, je continuerai au doigt.

En résumé : un gadget mignon, mais un gadget tout de même.




Au final, sur quelle éponge faut-il miser ?

Si vous avez un petit budget, les éponges Kiko, Claire's ou encore Yves Rocher car je sais qu'ils en font aussi, conviendront très bien. Le résultat est plus que correct et l'investissement moindre.

Si vous voulez un rendu professionnel, offrez-vous la Beauty Blender ! C'est clairement celle qui donne le meilleur rendu et qui est la plus facile à entretenir (donc aussi la plus hygiénique). Vous pourrez l'acheter notamment chez Birchbox.

Voilà mes chouquettes, j'espère que cet article vous a éclairées sur toutes ces éponges !

Alors pensez-vous passez à l'éponge ?
Ou êtes-vous toujours adepte du pinceau et des doigts ?


(^__^)

6 commentaires:

  1. moi j'ai celle d'Yves Rocher qui coûte environ 5,90 si j'ai bonne mémoire et elle dure environ 2 mois en s'en servant quasi tous les jours.Elle me convient bien, mais je n'en ai essayé aucune autre

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je pense que les éponges de ce prix là s'équivalent et qu'il n'y a pas vraiment de meilleures que d'autres, après cela se joue au niveau du look

      Supprimer
  2. J'utilise toujours le pinceau et les doigts pour le moment mais il faudrait vraiment que j'investisse dans une éponge. Celle de Kiko me tente bien (bon j'avoue, j'aime beaucoup sa couleur xD).
    Daly

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle est rigolote hein ? Tu verras, ça te changera la vie une éponge à make up !

      Supprimer
  3. Je n'ai eu que celle de réal technique, que j'avais du mal à bien laver, pourtant je le faisais chaque jour mais elle a commencé à moisir 1 mois plus tard :/
    Du coup j'ai jamais retenté l'expérience
    je n'aurais pas cru qu'il existe des différences !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut bien les laisser sécher, pour ma part je tourne avec 2 éponges pour être sûre d'utiliser une éponge bien sèche, l'autre je la laisse sécher 1 journée et une nuit entière avant une nouvelle utilisation. Et en effet il y a tout plein de différences niveau texture, souplesse, absorption du fond de teint, restitution, rendu, etc.

      Supprimer