07 février 2013

[THEATRE] : L'Âge de Prune ou le souvenir d'une vie de femme

J'ai reçu il y a quelques jours une invitation pour aller voir la pièce de théâtre L'Âge de Prune qui se tient à Paris. Malheureusement, je n'ai aucun créneau possible, snif...

Mais je compte sur vous pour tout me raconter !




Voici une petite présentation de la pièce par Julia Henning :


"Cette pièce a été écrite par Aristides Vargas, un auteur argentin encore méconnu en France et pourtant très important en Amérique Latine. Et la mise en scène est signée par Jean-Paul Denizon, comédien de Peter Brook pendant 12 ans.
Le spectacle traite de l’univers féminin : de notre relation avec le temps et de tous nos artifices pour essayer de l’arrêter ou de nous en enfuir. Le texte dérive parmi les « perruques, postiches, faux cheveux, faux cils, prothèses pour lever le nez, prothèses pour lever les fesses… » jusqu’aux artifices les plus profonds de l’esprit : oublier ou même recréer des souvenirs.
La violence des rapports familiaux est aussi au cœur de la narrative. Trois générations de femmes de la même famille, en constant conflit, dévoilent l’amour profond et le déchirement viscéral présents au sein de la même famille. Le conflit entre la tradition et la modernité ne reste pas intellectuel et se prononce concrètement dans la vie et le destin des personnages. Car les changements de la condition de la femme, face à la vie moderne, ont certes engendré beaucoup de bonheur mais aussi beaucoup de souffrance pour certain(e)s."


Ce qui m'a interpellée et ce pourquoi j'ai voulu parler de cette pièce, c'est qu'elle a été créée par une jeune compagnie de théâtre, la Compagnie des Sens, qui fait des pieds et des mains pour obtenir des subventions de l'Etat et d'autres organismes pour "survivre" et pouvoir monter des spectacles de ce type. Ils ont monté la pièce par leurs propres moyens, ce sont réellement des passionnés et il n'y a rien de tel que des passionnés pour vous mettre des étoiles plein les yeux parce qu'ils parlent avec leur coeur !

Alors, si les grands médias ne laissent que peu de place aux "inconnus", comme ils se définissent, à nous public de les aider du mieux qu'on peut !




L'Âge de Prune se joue du mercredi 6 février au dimanche 17 février 2013
Représentations du mercredi au samedi à 20h30 et le dimanche à 17h
(Relâches lundi 11 et mardi 12 février)

au

THÉÂTRE DE L'OPPRIMÉ
78 rue du Charolais - 75012 Paris 
Métro Gare de Lyon, Reuilly-Diderot, Dugommier, Montgallet

Tarif normal : 16€
Tarif réduit : 12€
Réservations : reservation@theatredelopprime.com ou 01 43 40 44 44
ou sur www.billetreduc.com 


Je compte sur vous pour y aller, soutenir cette compagnie de théâtre et bien sûr passer un agréable moment !!!

Pour plus d'infos, c'est par ici.

Vous me raconterez, promis ?

(^__^)


13 commentaires:

  1. Trop loin malheureusement mais intéressant surtout pour soutenir une jeune troupe ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bah oui, c'est bien d'aider les jeunes talents !

      Supprimer
  2. Il y a peu de représentations, c'est dommage, je ne pourrai pas y aller non plus, mais je passe le message à mes amis...
    J'espère qu'ils trouveront des financements pour pouvoir continuer à jouer...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour moi aussi c'était trop juste mais j'aurais vraiment aimé y aller. Julie Henning de la Compagnie des Sens m'a dit que la 2è représentation avait été particulièrement touchante ! Dommage de ne pas avoir pu être là.

      Supprimer
  3. Réponses
    1. Apparemment, ça marche bien, je suis très contente pour eux !

      Supprimer
  4. j'habite trop loin de paris .... mais le sujet de la pièce n'a pas l'air mal du tout ^^
    bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ça fait tellement longtemps que je n'ai pu vu une pièce de théâtre que ça m'aurait fait du bien et si en p^lus, on part dans un univers féminin, c'est parfait !

      Supprimer
  5. Trop loin de paris, enfin a 2H quoi donc bon ... Mais ca a l'air pas mal & c'est superr d'aider les jeunes talents comme on dis ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aider, aider, aider, mon maître mot "aider" !!!

      Supprimer
    2. Sabrina Bacar Léana11 février 2013 à 16:36

      Je n'en doute pas, depuis que j'ai découverte ton blog c'est ce que je constate ^^

      Supprimer
  6. Si j'avais habité Paris ou alentours, je crois que j'y serais allée...
    Je veux bien lire des retours si certaines y vont :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas s'il y aura des lectrices du blog qui iront mais j'aurais bien aimé avoir un retour aussi

      Supprimer