16 janvier 2014

PLIM : c'est quoi cette autre lingette démaquillante lavable ?

Après avoir testé les lingettes démaquillantes lavables Les Tendances d'Emma et Lamazuna, c'est Plim qui est entrée dans ma salle de bain.

PLIM à l'origine, c'est une solution de protection intime lavable. Et avant d'être contactée par la marque, je ne savais absolument pas qu'il existait ce type de protections... Je ne vais pas en parler ici car ce n'est pas l'objet de mon test et je ne suis pas concernée (je ne vais pas vous détailler ma vie, mais je n'ai plus de règles avec ma contraception). Sachez tout de même que cela existe et si vous souhaitez avoir plus d'infos, n'hésitez pas à aller sur le site de Plim.

Revenons-en à ma lingette démaquillante lavable.

Fabriquée en coton bio, la lingette a 2 faces : une face blanche en molleton pour être utilisée avec des laits démaquillants et des corps gras (huile démaquillante par exemple) et une face colorée en flanelle pour être utilisée avec des lotions ou des produits plus liquides à base d'eau.





Mon avis

La lingette démaquillante lavable Plim est particulièrement douce ! Je n'ai pas trop fait attention aux faces pour me démaquiller. Je prends juste une face pour nettoyer le maximum et l'autre face pour parfaire le démaquillage. La texture de la lingette est vraiment très agréable sur la peau.

Je finis tout de même mon démaquillage avec un coton imbibé de lotion, je ne peux pas m'en passer mais il est vrai qu'avec cette lingette, on diminue énormément la quantité de cotons jetables.

Je trouve la matière un peu plus épaisse que celle des lingettes Les Tendances d'Emma et Lamazuna, ce qui la rend plus qualitative et plus moelleuse.





Une étiquette est cousue sur le bord de la lingette, cela permet de pouvoir l'accrocher et de la faire sécher correctement après l'avoir lavée. Ceci est très pratique. Par contre, l'étiquette est quant à elle assez rigide et parfois, lorsqu'on passe la lingette sur le visage, cette étiquette "griffouille" un peu. C'est un point que la marque devrait améliorer, par exemple utiliser une matière plus souple comme on peut le voir souvent sur les vêtements ou autres linges de maison. 

Les coutures que l'on peut voir tout autour de la lingette par contre sont très souples et ne se sentent pas sur le visage.

Au niveau du prix, celui-ci est plus élevé que les lingettes Les Tendances d'Emma que j'aime beaucoup (les formats s'équivalent). A matière égale soit du coton bio, avec Plim, nous sommes à 27 € le lot de 12 lingettes soit 2.25 € la lingette, contre 15 € le lot de 10 lingettes Les Tendances d'Emma soit 1.50 € la lingette. Là aussi, pour rester dans la course, il faudrait que Plim puisse s'aligner ou au moins réduire à moins de 2 € la lingette. 

Sinon, je n'ai rien à redire quant à la qualité et la finition de cette lingette démaquillante lavable. J'aime l'esprit écolo de cette marque française, le fait qu'elle s'inspire de produits et de coutumes d'autres cultures pour les adapter à notre mode de vie occidentale, notamment pour leur produit phare, les serviettes hygiéniques absorbantes.

Donc bravo à cette marque, je l'encourage vivement à avancer et à innover encore et encore !

Pour plus d'infos sur Plim, c'est par ici mes chouquettes.

Bonne découverte !

(^__^)



Produit offert par la marque



***************************************************

EDIT DU 30/01/2014

Suite aux interrogations de certaines d'entre vous, notamment sur l'imperméabilité de la lingette, voici un complément d'information apporté par la créatrice :

" les liquides ne passent pas au travers du disque car ce même disque contient une face imperméable à l'intérieur et cela empêche tout liquide de passer"

Voilà mes chouquettes, j'espère que c'est plus clair pour vous ! Et merci à Julie PLIM pour cette précision.

(^__^)

12 commentaires:

  1. coucou
    merci pour cette découverte, c'est vrai que ca à l'aire pas mal, malgré que moi je suis toujours avec mon rituel de produits moussant et rincabilité a grande eaux lol c'est vrais que j'aime bien sentir le produits dans mes main, mais de temps a autre c'est pas désagréable de faire une démaquillage de façon plus classic alors c'est quelque chose qui serait a tester, par contre pour le coté étiquette, je suis de ton avis, de plus moi je suis une anti étiquettes alors je l'aurais de suite couper lol mais j'aurais plus imaginer une accroche en coton de la même matièren que la lingette, un peu comme il fot pour les gant de toilette lol enfin tu m'a comprise, je te souhaites une bonne nuit, gros bisoux :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand j'ai du temps devant moi, mon rituel de démaquillage passe par l'huile démaquillante + gel moussant + toner. Mais parfois, je suis pressée ou j'ai juste la flemme donc je prends ma lingette.

      Supprimer
  2. Moi je dois me refaire une fournée de lingettes démaquillantes, j'ai l'intention des les doubler pour les rendre moelleuses, mais j'ai toujours pas trouvé le tissus adéquat, par contre pour la couture, ça va être un jeu d'enfant qi j'arrive à me faire offrir LA machine à bordure une tuerie qui me faciliterais bien la vie.
    Machine qu'ils ont utilisé pour la confection de ces lingettes car l'étiquette est vers l'intérieur. Il fais qu'ils trouvent une solution pour l'avoir vers l'extérieure, et là à part de coudre avec une bonne vieille machine à coudre classique, je vois pas de solutions.
    Tu peux leur transmettre mon idée de coudre l'étiquette vers l'extérieur, mais la couturière en moi ne vois pas de solutions faisable pour que l'étiquette soit sur le bord (en fait cette machine coupe et coud la bordure, donc tout ce qui est à l'extérieur est coupé).
    Si une idée me vient, je repasserais ici ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense qu'il faudrait juste changer de matière pour l'étiquette

      Supprimer
  3. C'est intéressant mais à combien de lavage résiste-t-elle? Pour l'instant, je me passe totalement de lingette puisque j'utilise des laits avec lesquels il suffit de masser le visage avant de les rincer avec un gant propre. Il n'y a que pour les yeux que cela pourrait m'être utile.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai des lingettes Les Tendances d'Emma et cela fait 1 an que je les ai, je les lave à la main après chaque utilisation et en machine à la fin de la semaine donc cela fait déjà au minimum 52 lavages et elles sont encore en très bon état. Je mets mon assouplissant habituel. Vu que la lingette Plim est plus épaisse, j'imagine qu'elle sera aussi résistante.

      Supprimer
  4. J'utilise aussi ceux d'Emma pour me démaquiller le soir et pour mettre l'eau micellaire le matin... J'avoue que d'avoir une face pour chaque texture me tente, peut-être que la face lotion s'imbibe moins ? À voir ! Merci pour cette belle découverte

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je dirais plutôt que c'est la face lait qui permet plus au lait de rester en surface. Le côté lotion absorbe assez les corps liquides mais n'en amenuise pas pour autant l'efficacité démaquillante de la lingette

      Supprimer
  5. Heureusement que tu as repartagé le lien sur facebook, car je ne sais pas comment, j'étais passée à côté de cet article !
    Alors pour ma part, je connais les protections hygiéniques lavables, c'est ce que j'utilise en complément de ma fleurcup ^^ Car contrairement à toi, depuis que j'ai eu mon RDC, j'ai mes règles presque tout le temps :-(
    Concernant les lingettes lavables, avant j'utilisais des disques à démaquiller lavables fait par une copine, et des que j'avais acheté sur je ne sais plus quel site. Mais ils ont très mal vieillis ! Maintenant j'utilise les lingettes Lamazuna que j'aime beaucoup !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai du mal à concevoir les protections hygiéniques lavables... mais bon, avant quand les serviettes et tampons n'existaient pas, j'imagine que c'était la solution. Du coup, je suis bien contente de ne plus avoir de règles !

      Supprimer
  6. C'est plus économique les lingettes lavables et tant que ça reste doux après plusieurs lavages, moi je dis oui !
    C'est dommage que l'étiquette griffouille le visage, c'est vrai qu'on peut trouver des tissus plus souples pour éviter ce petit désagrément ! En tout cas, même si c'est plus cher, je vais peut etre troquer mes Lamazuna pour ça (je les trouve trop fines, trop fragiles !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les Lamazuna sont en effet trop fines, moi je reste sur celles des Tendances d'Emma

      Supprimer