25 octobre 2013

Je suis... Directrice de magasin Sephora et je vais tout vous dire sur les soirées Gold !


Comme vous le savez mes chouquettes, je suis une cliente très fidèle de l'enseigne Sephora et je possède depuis quelques années déjà ma carte Gold. Carte Gold qui me permet 2 fois dans l’année d’assister à une soirée privilège réservée aux clientes Gold. Autrefois considérées comme un évènement prestigieux et convivial, les soirées Gold ont pourtant pris du plomb dans l’aile, elles s’essoufflent. Bon nombre de clientes mécontentes ont fait part de leur expérience au siège et sur le net. Mais pourquoi les soirées Gold ne sont plus ce qu’elles étaient ?




Miss Sephora (pseudo que j'ai décidé de donner à mon invitée pour ne pas clairement l’identifier et lui causer de problème auprès de son employeur) a gentiment accepté de participer à cette nouvelle interview. J'espère que vous trouverez ainsi toutes les réponses aux questions que vous vous posez.



*** L'INTERVIEW ***


Miss Sephorette, merci d’avoir accepté de répondre à mes questions car, je l’avoue, mes lectrices et moi-même sommes très curieuses de savoir ce qu’il se passe chez Sephora quant à l’organisation des soirées Gold. Nous aimerions comprendre pourquoi certains magasins organisent ces soirées et d’autres non, pourquoi il y a tant d’inégalité dans les prestations offertes et les cadeaux aux invités, bref nous avons besoin de vos lumières.

Pouvez-vous déjà nous dire quel est le but des soirées Gold ?

L’objectif premier des soirées Gold était, et je dis bien « était », d’offrir un service + à nos meilleurs clients. L’occasion d’offrir une autre vision du magasin, plus festive, et de créer une proximité avec une élite de clients. En effet, nous remercions les clients gold pour leur fidélité à un point de vente et pour leur forte participation aux résultats du magasin.


Je vois que vous employez le passé pour parler de ces soirées, j’imagine qu’il y a une raison, aussi je vous poserais mes questions également au passé. Que pouvait-on trouver dans ces soirées ?

Chaque soirée avait son propre thème, en relation avec la personnalité du Directeur de magasin. Nous proposions notamment :

-        Une animation musicale,
-        Des ateliers (coiffure, maquillage, soin)
-        Un buffet avec petits fours et champagne (Moët Hennessy du groupe LVMH)
-        La présence de marques sélectives (Dior, Givenchy, Lancôme, Guerlain, YSL, Shu Uemura, etc.)
-        Un cadeau Sephora (sac, trousse, etc.)
-        Un cadeau du magasin (fleurs, chocolats, photo souvenir, accessoires)
-        Des cadeaux de marques (miniatures, échantillons, etc.)





Qui finançait ces soirées ?

Chaque magasin finance ses propres soirées. Notre budget était à l’époque de 1500 € pour couvrir le traiteur pour environ 700 pièces de cocktail, les boissons, la vaisselle, ainsi que les dépenses diverses.


Comment s’organisait les soirées Gold ?

L’événement est organisé par le personnel missionné et accompagnés par la Direction, en général 1 à 2 employés, et sur leur temps de travail.

Elles se chargent des prises de rendez-vous avec les différents intervenants, de l’envoi et du suivi des mails, du démarchage, des négociations, de l’organisation même de la soirée, du tri des cadeaux dont l’animation commerciale est terminée afin de constituer un stock pour l’événement (hé oui, les employés ne les gardent pas pour eux, c’est formellement interdit. Il faut un minimum d’achat pour prétendre à un cadeau marque !).

Ensuite, il faut :

-       - Rechercher un thème en adéquation avec la décoration de noël déjà en place,
-       - Réaliser un plan et organiser les différents ateliers,
-       - Rechercher des partenaires extérieurs le cas échéant (massages, maquilleurs, arts, bijoux, photographe, école d’esthétique,…)
-      -  Faire un planning d’intervention de l’équipe (qui fait quoi)
-       - Prévenir les agents de sécurité et la direction du centre commercial
-       - Demander le prêt de matériel (tables, chaises,…)
-       - Prévoir un vestiaire et un pôle d’accueil (un membre du personnel garantit l’accueil et le départ des clients tout au long de la soirée)
-       - Editer la liste des invités

Par le passé, nous arrivions à trouver des volontaires pour les différents points d’accueil, de sortie, le buffet, le vestiaire, la remise du cadeau, etc. Ces volontaires étaient généralement nos amis, nos conjoints, des membres de notre famille, parfois des stagiaires. Nous leur offrions un testeur de parfum, ce qui est aujourd’hui formellement interdit !




En tant que cliente Gold, je n’avais jamais pensé à tout cela, c’est beaucoup d’organisation ! Quelles sont vos plus grandes difficultés à l’heure actuelle pour l’organisation de ces soirées ?

Le budget ! Celui-ci a été divisé par 3. Le budget des soirées est déduit du chiffre d’affaires et avec la conjoncture financière actuelle, nous devons faire face à de nombreuses restrictions :

-      -  Le champagne n’est plus fourni par le groupe LVMH, nous achetons nos boissons,
-       - Le cadeau Sephora a disparu,
-       - De moins en moins de participation des marques, car il se fait sur une base de volontariat ! Qui viendrait travailler après 19h sur son temps libre ? De plus, elles sont très sollicitées et vont bien sûr privilégier les magasins à fort potentiel et également les plus proches géographiquement,
-       - Pas de remise spéciale lors de la soirée,  tout dépend de l’offre du moment
-       - Des obligations légales ne nous permettant pas réaliser des jeux de tirage au sort, gains,…
-       - Plus de cadeaux pour féliciter l’équipe participante (nous offrions à l’époque un sac garnis au personnel et aux intervenants extérieurs),
-       - La réglementation nous oblige à quitter le magasin aux mêmes horaires qu’à l’accoutumé, donc plus d’évènement exceptionnel « soirée privée »,
-       - Le manque de stock nous oblige à offrir des cadeaux assez disparates, c’est pourquoi nous avons décidé de réaliser un sac cadeau « invité » et un autre sac cadeau « accompagnant ».

Ce budget explique aussi pourquoi certains magasins plus petits, ne peuvent se permettre d’offrir ces soirées Gold à leurs meilleures clientes…

Il faut aussi noter qu’il nous est très difficile de mettre en place la soirée le jour J, en présence de clients. Aussi, nous devons fermer le magasin pendant 30 minutes/1 heure, le temps de la mise en place. C’est nécessaire à l’organisation mais également synonyme de pertes, car pendant ce temps, nous ne vendons pas…
Egalement, il faut pouvoir fédérer une équipe autour d’un objectif commun : la satisfaction client dans la bonne humeur !


Suite à ces restrictions, remarquez-vous une baisse de fréquentation des soirées Gold ?

Pour vous donner une idée, mon magasin compte environ 800 clientes Gold, seules 200 se déplacent et ce chiffre tend à diminuer.


Et comment expliquez-vous cela ?

De plus en plus, les enjeux financiers sont perceptibles par la clientèle. Effectivement, les soirées sont budgétées, c’est-à-dire que nous avons un objectif de chiffre d’affaires à réaliser, ce qui n’était pas le cas auparavant. Egalement, les marques ne cachent plus leur désintérêt à participer à cet évènement si le potentiel d’achat n’est pas suffisant.

Les clients ne trouvent plus d’intérêt à se déplacer le soir après leur journée de travail. Pourquoi prendraient-ils la peine de venir s’agglutiner dans un magasin le soir alors qu’ils peuvent venir la journée ? Pour les petits fours ? Le champagne ? Les remises ne sont pas systématiques puisqu’elles dépendent de l’évènement commercial du moment, quant aux cadeaux marques, ils se font de plus en plus rares…

Malgré cela, nous gardons à cœur de tout mettre en œuvre pour maintenir l’attrait à cet évènement. L’opportunité pour chacun de retrouver « sa conseillère » préférée et de découvrir l’intégralité de l’équipe. Rencontrer la direction et pouvoir lui transmettre ses attentes, ses souhaits, ses plaisirs ou ses déconvenues.

Mais comment faire quand de moins en moins d’outils nous le permettent ? Comment ne pas se discréditer en proposant des « petites babioles » ou de simples échantillons présentés comme des cadeaux ? Car oui en effet, c’est un contrôle de tous les instants. Va-t-on recevoir suffisamment d’échantillons ? Les marques vont-elles nous envoyer des échantillons qualitatifs (pas des sachets) ?





Quel est le ressenti du personnel quant à leur participation aux soirées Gold ?

Pour le ressenti de l'équipe, c'est très mitigé. Les inconditionnelles adorent car c'est un mini Noël de 2 heures, un condensé des clientes qu'on adore. C'est aussi très épuisant, il faut être partout en même temps... Les clientes font la queue pour leurs conseillères préférées, et parfois se passent devant les unes les autres. Tout dépend de la facilité des conseillères à générer des groupes de clients (les conseils groupés sont pratiques car les discussions démarrent et on peut s'éclipser aisément...). Mais il y a aussi les conseillères réfractaires, celles qui ne s'intéressent à la soirée que 10 minutes avant le coup d'envoi, et qui se cachent dans les rayons ou derrière le buffet pour 2 heures de discussion... Celles qui critiquent l'investissement personnel des collègues et le manque de "remerciement" pour leur présence. Il est vrai que certaines conseillères ayant des retours clients parfois négatifs ne souhaitent plus participer à ces soirées. Aussi, il faudra bientôt "pleurer" pour qu'une marque nous fasse l'honneur de sa présence !

Il est important de féliciter les hôtesses de caisses qui s'activent pendant ces deux heures très intensives. Nous réalisons tout de même une moyenne de 9000 € sur ces deux heures là. Et parfois, avec le flux très important, il y a des loupés, des produits "gracieusement" offerts suite à un défaut de scanner en caisse.


Ce qui m’a marquée également pendant ces soirées, c’est la présence des clients lambda parmi les clients Gold. Comment expliquez-vous cela ? Pourquoi ne pas privatiser la soirée aux clients Gold ?

Il semblerait que nous ne soyons plus en mesure de réserver l’accès au magasin durant les horaires habituels d’ouverture. Par conséquent les cartes gold, black et white se retrouveront ensemble durant les soirées Gold. Notre nouvelle difficulté sera donc de différencier les avantages aux « invités » sans dénigrer les clients usuels.
Mais comment dire à un client qu’il ne peut pas prendre de petits fours, l’espace étant réservé aux clients Gold ? Comment positionner nos ateliers gustatifs par exemple, en période de noël, les coffrets prennent déjà tant de place… La place est une vraie problématique.


Quel est votre sentiment aujourd’hui quant aux soirées Gold ?

- Je me pose beaucoup de questions :
-      -   Faut-il maintenir cet évènement sur tous les magasins ou seulement sur ceux capables de maintenir l’attrait et l’image de marque qu’on peut attendre de ce type d’évènement ?
-      -  Quelles sont les attentes des clients lorsqu’ils reçoivent cette invitation ? Ce serait d’ailleurs intéressant d’avoir l’avis de vos lectrices
-       - Qu’est-ce qui leur plaît ou leur déplaît ?
-       -  Les membres de l’équipe aiment-ils participer à cet évènement ?


Vous avez visiblement pas mal de doutes quant à la légitimité des soirées Gold. Pour ma part, j’en ai vu de toutes les couleurs, de très réussies, comme d’autres totalement ratées. Il est vrai qu’un accueil agréable, la disponibilité de l’équipe de vente tout au long de la soirée, le buffet (même moins garni qu’avant et pourtant toujours qualitatif), et les petits cadeaux sont vraiment très appréciables.

Grâce à ma fidélité à ma parfumerie Sephora, je connais bien l’équipe en place et je comprends bien mieux leurs difficultés. Je suis moins exigeante en matière de cadeaux sur achat. Je sais que je serais plus gâtée une prochaine fois lorsqu’ils auront plus de stock.

Et quoiqu’il arrive, un sourire sans cadeau en retour vaut bien plus qu’un cadeau donné de mauvais cœur !


Pour terminer cette interview, avez-vous des anecdotes à partager avec nous ?

J’en ai plein ! Nous avons des clients qui abusent très largement des boissons alcoolisés (des conseillères aussi d’ailleurs…), des clientes qui se pomponnent pour aller draguer soit le mari des autres, soit les vendeurs. Je me souviens d’une cliente qui avait fait tomber un petit four dans son décolleté, elle l’a retiré avec langueur et séduction devant les serveurs hilares ! Nous avons aussi des clientes qui arrivent seules mais qui reviennent avec un accompagnant uniquement pour le cadeau « accompagnant ». Et il y a toujours des gens blasés qui critiquent tout, des cadeaux  aux stands, en passant par le buffet pas assez fourni, pas assez classe. Nous avons même reçu des lettres de gens mécontents du buffet ! D’autres se plaignent du bruit causé par les chanteurs…

Mais il y a bien sûr de bons souvenirs, comme les tombolas que nous avions pu organiser. Et là, nous avions conquis tous les cœurs ! Des paniers de marques étaient offerts par les marques participantes. On offrait des produits de bain Sephora, des objets siglés, on a même offert un sac à main Guess ! Les cadeaux allaient jusqu’à 180 € ! C’était un réel succès ! Nos proches étaient également invités, ce qui rendait les soirées plus conviviales également pour l’équipe de vente.

Par contre, les lendemains de fête sont durs… Il faut aller à la chasse aux serviettes, gobelets et déchets cachés dans les rayons et les tiroirs…

Pour ça oui, des anecdotes j’en ai !



Voilà mes chouquettes, j’espère que cette interview vous aura permise d’y voir plus clair quant à l’objet des soirées Gold Sephora. N’hésitez pas à nous faire part de vos commentaires, de vos expériences et si vous avez des questions, nous essaierons d’y répondre avec Miss Sephorette.

(^__^)



50 commentaires:

  1. Oh ben je viens tout juste d'avoir la carte Gold ... ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu pourras donc profiter des avantages Gold (^_^)

      Supprimer
    2. Article très intéressant. J'ai la carte Gold depuis 2 ans mais pas de soirées gold organisées dans mon magasin (petite ville), je serais d'ailleurs curieuse d'y participer au moins une fois.

      Supprimer
  2. Un article vraiment très intéressant et passionnant, je te félicite très sincèrement. Bon, moi, je suis dans les classes moyennes chez Séphora, et y a pas de carte pour ça, comme d'habitude on est lésés (lol). J'aimerais bien un statut intermédiaire entre Black and Gold, pourquoi pas Silver? Avec des petits cadeaux, ça fait toujours plaisir. :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a quand même des avantages carte Black, comme le petit cadeau d'anniversaire et les offres des marques

      Supprimer
  3. Super cette interview sans tabou...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Psycho, j'y tenais vraiment à cet article !

      Supprimer
  4. Très bonne interview. Je pense que les directions devraient mieux communiquer sur ce sujet, ça éviterait aux clientes d'êtres si mécontentes de ces soirées. Alors qu'on peut tout à fait comprendre que les budgets réduits et les lois assez strictes ne leur permettent pas de faire forcément ce qu'ils aimeraient...
    Djahann

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est aussi le rôle des Directeurs de magasin de communiquer avec leurs clientes, mais beaucoup ne prennent pas cette peine. Je sais qu'il est difficile et pénible de répéter le même discours à 200 personnes mais justement, pourquoi ne pas attirer l'attention des clientes pendant 5 minutes et faire un petit discours de bienvenue et d'exposer les moyens mis en oeuvre pour cette soirée ? Les clientes seront peut-être plus réceptives aux difficultés des magasins ?

      Supprimer
  5. il existe bien une autre carte mais celle_là, il faut être THE personnalité ou un quatari.....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous parlez de la Black Card ? là on sort du sujet Sephora non ?

      Supprimer
  6. Oué, oué, clairement, ça ne me donnerait pas envie d'y participer. Je n'ai pas une grande expérience des magasins Séphora mais pour le peu que j'en ai vu, c'est vraiment le dernier endroit où l'on peut tisser de véritables liens avec "sa" conseillère. Sans doute suis-je souvent mal tombée mais en attendant, ça ne me donne pas envie d'y aller et de louper de grosses réduction sur le net ou de bons conseils dans une petite parfumerie. Dommage vu l'investissement que cela représente visiblement pour cette dame et bien d'autres certainement...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Malheureusement, il n'existe plus du tout de petites parfumeries par chez moi. Les enseignes comme Sephora, Marionnaud et Nocibé ont pris la place. Mais avec un peu de "travail", de sourire et d'échanges sur les produits qu'on aime, etc., je suis arrivée petit à petit à créer une relation plus amicale avec l'équipe de mon Sephora. Le seul problème, c'est qu'il faut tout recommencer quand les équipes sont mutées ailleurs...

      Supprimer
  7. Une très belle interview. j'aurais vraiment aimé aller aux soirées gold à l'époque mais je ne le suis que depuis peu. Merci pour toutes ces infos.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est toujours chouette d'être invitée aux soirées, même si elles sont moins bien qu'avant. De toute façon, on n'est jamais satisfaite pas vrai ?

      Supprimer
  8. J'adore ton article !! Hyper intéressant. Pour ma part, je n'ai pas la carte Séphora Gold.
    Mais c'est sûr que c'est dommage que les soirées privées ne soient plus comme avant, tout se perd ! En tout cas, bon courage à toutes celles qui bossent chez Séphora, ça doit pas toujours être facile avec les clients ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Catherine, c'est sympa d'encourager les équipes !

      Supprimer
  9. Très bonne interview, et surtout, très intéressante! Merci beaucoup, même si je n'ai que la carte Sephora Black, ça permet de démystifier les soirées Gold... :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui il ne faut pas non plus s'attendre à un traitement particulier, nous ne sommes pas non plus accueillies comme des stars, ce serait trop compliqué à gérer pour les équipes de vente

      Supprimer
  10. Article très intéréssant ! J'ai la carte gold depuis plusieurs années maintenant mais je n'ai jamais eu de soirée aussi grande malheureusement! En tout cas il est clair que celles de mon magasin le plus proche ne sont pas intéréssantes du tout. Et sephora n'échange plus de bons 10% contre des bons d'achat ;(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as eu l'info récemment pour les bons de 10% ?

      Supprimer
    2. Je confirme l'info.
      J'ai également demandé et ai eu cette réponse ce jour :

      ___
      Nous faisons suite à votre e-mail daté du 25 octobre 2013.
      Vous souhaitez échanger des bons -10% contre une carte cadeau.

      Nous sommes au regret de vous informer que le Service Marketing ne propose plus ce geste commercial depuis le mois d'août 2013.

      Nous ne serons donc pas en mesure de donner une suite favorable à votre demande.

      L’Equipe Sephora reste à votre disposition du lundi au samedi, de 9h à 20h, au 0 800 120 000 (appel gratuit depuis un poste fixe) pour toute demande d’information complémentaire.

      Nous vous remercions de l'intérêt que vous portez à Sephora.

      Supprimer
    3. Oh noooooon, c'était super avantageux, quel dommage !!! Du coup, ce bon de -10% revient au même avantage que les cartes Black, ni plus ni moins... Arf le marketing Sephora...

      Supprimer
  11. Bonjour Lam,
    ton article est intéressant, je n'ai pas la carte gold car je suis nouvelle cliente (1 an environ) et je n'ai que la Black. J'aime les magasins Sephora (présentation, produits proposés, exclusivités, promo et conseillères) et n'ai jamais assisté à une soirée Gold. Même si ces soirées ont baissées en qualité je pense qu'elles sont importantes. Aujourd'hui la clientèle est moins fidèle. Il faut aussi se demander pourquoi. Il y a beaucoup d'offre de nos jours (internet et enseignes) oui c'est vrai, mais qui fait quelque chose de différent pour fidéliser. Sorti de la carte de fidélité qui apporte des réductions.... je ne vois pas grand chose d'autre. D'ailleurs nous avons toutes des cartes fidélités de chaque enseigne ou presque. Les prix sont presque identique partout, rien mis à part une remise nous fait venir ici ou là.
    Je pense qu'il vaudrait mieux que l'entrée soient réservée aux clientes Gold uniquement (système accompagnant pourquoi pas) mais il faut que ce soient plus élitiste pour donner envie aux autres clientes d'être fidèle et de devenir aussi cliente Gold. Si tout le monde peu venir, je ne vois pas l'attrait ni le caractère exceptionnel.
    Sinon, il faut faire une soirée Black et une soirée Gold (2 dans l'année) pour séparer les clientes et qu'il y a i un réel écart entre les cadeaux...
    Ce serait dommage que cela disparaisse, j'aime bien les lancements de produit, les avant-première, où l'on s'occupe de nous. Les client(e)s font vivre les parfumeries même si effectivement il faut parfois déployer beaucoup de moyens. L'enseigne devrait comprendre ça. Je sais que c'est la crise mais je ne connais pas beaucoup de femme qui se passerait de son rouge à lèvres préféré.
    D'ailleurs vu le nombre de blog beauté présentant des nouveautés, les parfumeries doivent quand même rapporter un peu.
    C'est pour ça qu'il ne faut pas lâcher les soirées Gold.
    Bon week-end,
    Patache

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Patache pour ton avis. Je suis d'avis aussi de conserver les soirées Gold mais d'en faire vraiment un évènement exceptionnel ! De quelle manière ? Pourquoi pas proposer une grande fête dans un lieu autre qu'un magasin Sephora, un lieu plus imposant où on gâterait les clientes les plus fidèles !

      Supprimer
  12. Article très intéressant. J'ai la carte Gold depuis 2 ans mais pas de soirées gold organisées dans mon magasin (petite ville), je serais d'ailleurs curieuse d'y participer au moins une fois.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est typique des petites villes et c'est dommage... J'estime que toute cliente Gold devrait pouvoir être invitée à une soirée privilège, pourquoi pas dans un autre magasin plus grand ? mais ne laisser aucune cliente Gold sur le carreau !

      Supprimer
    2. oui, je trouve que c'est une idée intéressante.

      Supprimer
  13. Bonjour,

    Ton article est super intéressant. C'est vrai qu'on a du mal à s'imaginer toute l'organisation qui se cache derrière cet évènement. Et surtout le fait que malgré le prestige de l'enseigne, les soirées dépendent surtout des budgets alloués. Je ne sais pas si j'aurai un jour la carte GOld mais peu importe, j'espère que pour ces clientes privilégiées et pour le personnel qui se plient en 4 pour offrir une belle soirée, les dirigeants de la marque comprendront qu'il s'agit surtout de relation client et que c'est essentiel pour la pérennité d'une marque.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis totalement d'accord avec toi. Les soirées Gold doivent avant tout être offertes pour renforcer cette relation de proximité, de confiance et pour pérenniser la fidélité des clientes. Il faut que le siège aille au-delà du chiffre à faire !

      Supprimer
  14. Très intéressant! Pour ma part je n'ai pas la carte Gold car au final j'achète plus dans d'autres magasins ou sur internet que chez Sephora... en te lisant j'ai l'impression que c'est un peu comme partout, la qualité tend à diminuer au fil des années à cause de la conjecture économique :-/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Certes ont ne peut pas oublier la crise mais je pense qu'il est quand même important de pouvoir offrir ces soirées aux clientes les plus fidèles et surtout communiquer sur la problématique de ces soirées. Il y aura toujours des mécontents, j'ai même vu une vieille femme râler alors que la vendeuse venait de lui offrir un cadeau malgré la promotion en cours qui n'avait pas été respectée par la cliente...

      Supprimer
  15. merci pour ton article car au moins j'ai appris des choses ;-)

    RépondreSupprimer
  16. coucou,
    tu sais que j'adorais les soirées sephora, et ma boutique sephora
    hélas, la direction a changé à cause de problème de santé, et la nouvelle est du genre rébarbative ;
    elle fouille DEVANT les clientes les sacs des vendeuses, les cadeaux sont inexistants, et la soirée de mai dernier a été calamiteuse;
    je ne pense pas que j'irai à celle de novembre
    je suis retournée chez sepho cette semaine, et la vendeuse m'a dit qu'il fallait s'adapter à la nouvelle direction;
    et là je ne comprends pas
    est ce la clientèle qui doit s'adapter à une direction nulle , ou la direction qui doit faire de son mieux?
    l'ancienne équipe avait fait de sephora LA parfumerie de la ville, et maintenant la boutique est vide;
    l'adaptation se fait, les clientes vont ailleurs ;
    alors les soirées gold d'avant étaient un moment inoubliables mais là......

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vraiment dommage pour cette parfumerie. Tout un travail de fidélisation partie en fumée à cause d'une nouvelle direction qui visiblement n'en à rien à faire de ses clientes... Je serai Directrice régionale, je fouterais un gros coup de pieds là-dedans !!!

      Supprimer
    2. Ahhhh attends de voir celle de la grande surface d'un magasin où je me rends rarement (les tarifs pratiqués sont plus élevés que dans les autres grandes surfaces....dû a la proximité d'une population mieux payée dans cette zone je suppose), à chaque fois j'ai droit au vigile qui me suit comme un toutou attaché à son maitre, sauf qu'au lieu de suivre gentiment, il me donne plutôt l'impression d'un bouledogue près à bondir à chaque fois que l'on swathe un produit. Autant dire que j'y met que rarement les pieds, en général si je suis dans les parages ET que ce sont les soldes, car ils ont des marques qui ne sont pas dans les autres magasins de la chaine, sinon je FUIS ce magasin là, ça craint. Donc j'imagine parfaitement le magasin dont parle michelle, ça serait le même que presque je ne serais pas étonnée

      Supprimer
  17. super intéressant ton article!!! Je n'ai pas de carte gold mais je ne savais absolument pas que Séphora organisait des soirées pour les clientes gold.... Je trouve que c'est super comme evenement dommage que ce ne soit plus pareil qu'avant

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Aurély (^_^) C'est dommage en effet de voir la qualité de ses soirées baisser. Tout ce que j'espère, c'est que Sephora se ressaisisse !

      Supprimer
  18. Merci d'avoir pris le temps de réaliser cette interview et de l'avoir partagée ici, c'est super intéressant!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Piccolina, je suis contente que cet article vous intéresse autant, je trouvais important d'informer des difficultés des magasins pour organiser ces soirées

      Supprimer
  19. Interview très intéressante, merci :-)
    En ce qui me concerne, je ne suis pas du tout cliente Sephora, je crois même ne jamais avoir mis les pieds dans un sephora ! (peut-être juste une ou 2 fois, pour regarder...)
    Je n'ai rien contre eux, mais déjà, j'achète peu de produits cosmétiques, parfumerie, etc... Et quand j'en achète, je cherche toujours des petits prix. Pour les parfums, mon chéri et moi, on en achète 2 par an maxi, et en principe on va chez Marionnaud. Parce que la première fois on est allé là-bas, on a pris la carte fidélité, du coup, on n'a pas cherché ailleurs. Et puis chez nous, à Vienne, il n'y a pas de Sephora ou autre... Il y a Marionnaud ! Et en nombre, puisque dans cette si petite ville, il y en a 3 (d'ailleurs j'ai du mal à comprendre l'intérêt, surtout qu'(ils sont proches les uns des autres) !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est assez bizarre les concentrations de parfumeries d'une seule enseigne dans une ville. Pour te dire, là où je travaille, il y a 4 Sephora à 1km à peine entre les 2 les plus éloignés ! Va savoir pourquoi...

      Supprimer
  20. Bon, je le dis direct, je ne suis pas une membre Gold, mais j'adorerais l'être durant au moins une année pour voir ! Mais je ne suis même pas sûr que dans ma ville, un de mes Sephoras fassent ce type de soirée malheureusement...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Perso, je n'ai jamais profité des make up gratuits (1 par mois), mais j'aime bien ces soirées. J'espère qu'ils trouveront une solution pour faire plaisir à tout le monde !

      Supprimer
  21. thank you very much I like your items

    RépondreSupprimer

On discute ?